Parce que c´est Dieu qui donne le pouvoir et ensuite le peuple,  quand les deux résilient le contrat, le début de la fin semble avoir retentit

 

 

le pouvoir s´impose, le peuple s´y  oppose, l´eglise s´interpose tandis que Dieu dispose

 

 

l'accalmie actuelle n´augure pas du tout d´un fait accompli...il couve une atmosphère de bombe à retardement qui risque d´imploser!

 

Kaisa Ilus

 

Blogofort