16 février 2017

Partager sur Google+ Derniers volumes stock en épuisement...tenez: Rien que du vrai! -Véritable dramaturgie des relations dites bilatérales entre deux États et deux dirigeants devenus ennemis mortels. Une empoignade criminelle qui laisse, pour longtemps encore, des flaques de sang d'innocents, quantités négligeables, parmi les victimes, leur colonel, les corps gisaient, inertes, criblés de balles dans le sable et boue libyen, exécrable cocktail empoisonné pour, soit disant, une rasade de pétrole qui s'est avérée... [Lire la suite]
02 janvier 2017

Diabulu

Brusquement, le lourd rideau de la nuit s'est abattu avec fracas, tel un "Dikuba kuba", forte déflagration, pareille à l'explosion d'une bombe sur une journée au départ, allumée par un soleil de plomb, cuisant, juste après l'imploration, le "kassala " lancé par "Mpumina" . La tignasse de cheveux s'était mis à se transformer en cordelettes rouges, jaunissant à vue d’œil pour enfin viré au gris tandis qu'une mince couche de poussière se posa sur les yeux qui disparurent; comme par magie ou force obscure, des bruits de... [Lire la suite]
Posté par kaisa_ilunga à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2016

Mieux aujourd'hui que demain OK! sauf que le temps est insaisissable pour réaliser... autant aujourd'hui que demain mais saches que "demain fermente et cimente et bétonne à la fois si jamais le temps n'en emporte le projet et nous emporte avec!" kaisa ilunga
Posté par kaisa_ilunga à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2016

NOS ÂMES ENVOLÉES

Âmes en vadrouille   Je nous imagine envolant tels fumée des flammes de vie éteinte sur terre Vie rallumée au paradis volant,sans corps ni coeur, Tout ouie, tout âme nu, transparent regardant nos écorces asséchées, Corps vidés de nous se séchant, sans vie ni sève, calcinée, En terre tandis que nos âmes envolés entre ciel et terre Libre comme l'air, désorientés, vadrouillant tels somnanbules Plus légers que plumes, ballotés ici et là Kaisa Ilus
Posté par kaisa_ilunga à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2015

RFA: FALSIFICATION DE L'HISTOIRE-BEETHOVEN ÉTAIT NOIR COULEUR CHARBON AFRICAIN Lu pour nous par "Mata Claudine Gabin"

Beethoven était bel et bien NOIR... trop bon, trop célèbre, changeons sa couleur de peau, Falsifions l'histoire ...               Durant les 15 ème et 16 ème siècle, l'histoire a subi une campagne massive de désinformation et de falsification. Avec l'essor de  la traite négrière, les Africains ont été transportés à différentes parties du monde et ont été dépouillés de tous les aspects de leur humanité, et dans... [Lire la suite]
15 novembre 2014

FEMME-L'Homme cette brute!

Femme      Ta sœur, ma sœur Ta tante, ma tante Ta cousine, ma cousine Ta nièce, ma nièce Ta maman mais aussi et surtout Ta mère, ma maman Ta propre maman, la violerais-tu? Pourquoi violes-tu la femme? Pourquoi violes-tu la même femme?   Kaisa Ilunga
Posté par kaisa_ilunga à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2014

OLIVE

Même une Olive saigne du coeur quand elle sait que sa valeur d'èpouse est remise en question, entourée des rivales Une Olive est sensible et déprime quand elle apprend qu'elle est un des nombreux bureaux et non la seule à brouter son manioco Une Olive tombe malade quand sa fierté de femme est blessée par un mari volage picorant dans toutes les marmites Une Olive pleure à chaude larmes quand voulant convaincre d'abandonner, il s'entête et reste à la tête d'un gouvernement moribond Une Olive fane quand elle devient simple... [Lire la suite]
Posté par kaisa_ilunga à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2014

JIMMY HENDRIX : DOMPTEUR MÉTALLIQUE

Empoignade guitare Véritable dompteur des cordes  électriques, bien avant lui, nul gratteur n'a su faire parler, donner la parole, faire pleurer, chanter des cordes d'une guitare dont il exigeait le maximum, à fond la caisse...Personne avant lui n'a eu ce genre d'empoignades tel cet incomparable, irremplaçable virtuose. Personne d'autre n'a su, mieux que lui mâchouiller à belles dents des cordes de cuivres, les caresser malmenées au point d'en dégager des cris, des railleries et des pleurs, des sonorités d'outre monde... en duo... [Lire la suite]
Posté par kaisa_ilunga à 04:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2014

Rideau

La pénombre, le sombre, l'ombre du vide de fin de journée suspendue entre la fin de soirée début de la nuit, laisse planer son rideau par dessus l'espace, l'air ambiant... Kaisa Ilunga  
Posté par kaisa_ilunga à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2014

Marchands d'armes de paix

NOBEL DE LA PAIX Arrose d'arme ciel Afrique , terre du monde Déterre hache de guerre Prêche paix en eaux troubles Esprit démoniaque Démasqué, s'érige en apôtre de Dieu Allah akbahr! Tisonne flamme qu'il ne peut éteindre Dieu est grand! Sème l'arme, récolte mort Ivre de sang Avide de pouvoir Il ne peut voir Ni devoir   Kaisa Ilunga  
Posté par kaisa_ilunga à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]