03 juin 2015

FIFA: BLATTER CAPITAINE PIEDS D'ARGILES S´ÉCROULE

Joseph Batter Le poisson, gros ou petit, commence à pourrir par la tête. En effet l'empire du mal, de la corruption instituée s'écroule de manière catastrophique. Les uns après les autres puis, en fin de déchéance, la tête du système, sans laquelle aucune corruption ne pouvait être faite sans le feu vert. Jusqu'à présent, rien n'a filtrés sur la complicité du capitaine qui ne peut ignoré toutes les magouilles qui se sont déroulées avec son consentement; en principe, il devrait endossé toute responsabilité quant à la pourriture... [Lire la suite]